guincheur


guincheur
1. guincheur, euse [gɛ̃ʃœʀ, øz] n.
ÉTYM. XXe; de guincher.
Pop., puis fam. Danseur. || « Les grandes fêtes organisées par les professionnels du plaisir rassemblent des milliers de personnes. La faune en satin-paillettes côtoie le guincheur de banlieue » (l'Express, 1er sept. 1979, p. 93).
HOM. 2. Guincheur.
————————
2. guincheur [gɛ̃ʃœʀ] adj. et n. m.
ÉTYM. 1878; de guincher (XVIe), guenchir (XIIe) « s'esquiver, se dérober »; germanique wankjan, all. wanken « vaciller », du francique wenkjan. → Gauchir, guincher.
Hippol. Se dit d'un cheval qui en s'approchant de l'écurie frappe du pied et cherche à mordre. || Cheval guincheur.
HOM. 1. Guincheur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • guincheur — guincheur, euse n. Danseur …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • cheval — cheval, aux [ ʃ(ə)val, o ] n. m. • fin XIe; lat. caballus « mauvais cheval » (mot gaul.), qui a supplanté le class. equus; cf. aussi joual I ♦ 1 ♦ Grand mammifère ongulé (hippomorphes) à crinière, plus grand que l âne, domestiqué par l homme… …   Encyclopédie Universelle

  • danseur — danseur, euse [ dɑ̃sɶr, øz ] n. • fin XIIIe; de danser 1 ♦ Personne dont la profession est la danse. ♢ Danseur, danseuse classique. Ordre hiérarchique des danseurs et danseuses de l Opéra : quadrille, coryphée, sujet, première danseuse et premier …   Encyclopédie Universelle

  • guincher — [ gɛ̃ʃe ] v. intr. <conjug. : 1> • 1821; de guinche n. m. « bal public »; o. i., p. ê. du même rad. que guinguette ♦ Fam. Danser. N. m. GUINCHE . ● guincher verbe intransitif (variante de l ancien français guenchir, obliquer) Populaire.… …   Encyclopédie Universelle